Dans un paysage professionnel en constante évolution, marqué par des incertitudes économiques et sociales, l’enquête Great Insights 2024, réalisée par Great Place To Work France et son partenaire UKG auprès de plus de 4000 salariés français, révèle des aspirations profondes pour plus de sens, de bien-être et de flexibilité au travail.

Avec la crise économique, l’émergence de l’intelligence artificielle et les discussions autour des retraites, les salariés français réévaluent leur rapport au travail, mettant en lumière un désir accru de conciliation entre vie professionnelle et personnelle.

La flexibilité s’impose comme un élément central, avec un intérêt marqué pour la semaine de 4 jours, la flexibilité des horaires et du lieu de travail, soulignant l’importance de la qualité de vie au travail.

Cette tendance vers la flexibilité traduit une volonté des travailleurs de bénéficier d’une plus grande autonomie dans l’organisation de leur activité, dans un contexte où 73% se disent prêts à adopter un nouveau format de travail pour mieux équilibrer leurs engagements professionnels et personnels.

Parallèlement, l’inclusion des seniors devient cruciale, notamment avec la réforme des retraites, poussant les entreprises à encourager la communication intergénérationnelle et à valoriser l’expérience des travailleurs plus âgés. Toutefois, une marge de progression demeure, puisque moins de la moitié des actifs se sentent satisfaits de l’accompagnement des seniors.

La santé mentale émerge également comme une priorité, avec un quart des salariés percevant un impact négatif de leur travail sur leur bien-être psychologique. Face à des risques comme le burn-out et la perte de sens au travail, il est essentiel que les entreprises intensifient leurs efforts de prévention et de soutien.

Enfin, l’intelligence artificielle est perçue à la fois comme une opportunité et un défi. Malgré une certaine réticence due à un manque de connaissances, les salariés sont conscients du potentiel de l’IA pour améliorer leur travail et réclament un accompagnement pour maîtriser ces nouveaux outils.

Pour répondre à ces enjeux, l’installation d’espaces Bonne Humeur dans les entreprises apparaît comme une solution innovante pour améliorer le bien-être au travail. Ces espaces, conçus pour favoriser un environnement de travail positif et épanouissant, pourraient être la clé pour attirer et retenir les talents, en offrant un cadre de travail adapté aux nouvelles aspirations des salariés français.