Une récente étude menée par l’Institut CSA Research pour Parella soulève des différences significatives dans les attentes et perceptions des espaces et modes de travail entre les femmes et les hommes. Avec 500 salariés interrogés, dont 287 femmes, l’étude offre un aperçu précis des besoins particuliers des femmes dans le milieu professionnel.

Selon l’étude, 31% des femmes considèrent l’espace de travail comme un facteur clé pour rester dans leur entreprise, contre 26% des hommes. Cela révèle une plus grande sensibilité des femmes à leur environnement de travail immédiat.

Cependant, seulement 64% des femmes trouvent leurs espaces de travail adaptés aux nouveaux modes de travail, contre 77% des hommes.

De même, 70% des femmes jugent leurs espaces de travail respectueux des normes environnementales contre 75% des hommes, et seulement 28% estiment que ces espaces reflètent bien l’image de l’entreprise, contre 32% des hommes.

Le télétravail est particulièrement plébiscité par les femmes, avec 66% d’entre elles dans des entreprises l’autorisant (contre 77% des hommes).

De plus, 46% des femmes y recourent de manière intensive, comparé à 36% des hommes. Cela souligne leur besoin de flexibilité, souvent pour équilibrer les responsabilités professionnelles et familiales.

L’intérêt pour une semaine de travail de 4 jours est également plus marqué chez les femmes avec 78% d’entre elles y étant favorables, contre 66% des hommes. En outre, 33% des femmes seraient favorables à un télétravail à 100%, contre 27% des hommes.

Le flex office semble moins apprécié par les femmes, avec 70% d’entre elles le valorisant contre 76% des hommes.

Toutefois, celles qui l’apprécient le font fermement, avec 34% le voyant comme très positif contre 26% des hommes. Cela indique une opinion plus tranchée de la part des femmes, recherchant des solutions de travail qui répondent réellement à leurs besoins spécifiques.

L’étude de l’Institut CSA Research pour Parella met en lumière des attentes distinctes des femmes par rapport aux hommes en matière d’environnement professionnel. Les entreprises doivent prendre en compte ces différences pour créer des espaces de travail plus inclusifs et répondre efficacement aux besoins de tous les employés.

En adaptant les espaces de travail, en offrant plus de flexibilité et en reconnaissant les efforts de chacun, les organisations peuvent non seulement améliorer le bien-être des femmes au travail, mais aussi accroître l’engagement et la productivité de toute l’équipe.